Une chance historique a été manquée

Le Comité du Oui à l'économie verte regrette que la population ait rejeté l’initiative pour une économie verte, car celle-ci répond à une nécessité impérative : aujourd’hui, notre pression sur l’environnement est telle qu’il ne peut plus se régénérer. Article constitutionnel ou pas, la Suisse sera contrainte à réduire son empreinte écologique durant ces prochaines décennies. En rejetant l'initiative pour une économie verte, la Suisse a manqué une chance historique. Le Comité « Oui à l'initiative pour une économie verte » regrette le Non qui est sorti des urnes. Tandis que des pays comme la Finlande ou l’UE mettent les bouchées doubles en matière de durabilité et de protection de l’environnement, la Suisse est de plus en plus à la traîne. Economie verte : il est impératif d’agir Le Conseil fédéral lui-même a reconnu…
Read More

Sprint final vers une décision historique

C’est avec plaisir que le Comité « Oui à l’initiative pour une économie verte » a pris connaissance des résultats du 2e sondage SSR. Une décision historique est à portée de main. Pour y parvenir, les organisations partenaires vont organiser de multiples actions en faveur du Oui. Les jeux ne sont pas encore faits, pourtant une décision historique est à portée de main : si l’on avait voté le 5 septembre 2016 sur l’initiative pour une économie verte, la population l’aurait acceptée de justesse, selon le 2e sondage SSR-SRG effectué par l’Institut gfs.bern. Les résultats sont particulièrement encourageants en Suisse romande et au Tessin. Le taux d’acceptation est passé de 53 à 57 % en Romandie et de 46 à 52 % au Tessin. Le large comité se réjouit de ces résultats et de la forte…
Read More

Rendre l’économie verte : un objectif réalisable et modéré

A trois semaines de la votation, le Comité « Oui à l'initiative pour une économie verte » se montre confiant. Si le Oui l’emporte le 25 septembre, le Comité mise sur le contre-projet du Conseil fédéral, l’Accord de Paris sur le climat et un programme d’encouragement à l’innovation pour mettre en œuvre l’initiative. A trois semaines de la votation, la large alliance « Oui à l'initiative pour une économie verte », issue des milieux économiques, scientifiques, syndicaux et politiques, ainsi que des organisations de protection des consommateurs et de l’environnement, se montre confiante. Si on avait voté en août, une confortable majorité aurait accepté l’initiative : 61% des personnes interrogées lors du premier sondage SSR ont en effet dit Oui à l’initiative. L’initiative pour une économie verte inscrit l’objectif de rendre notre économie durable d’ici 2050…
Read More

#ÇaMarche – A l’alarmisme de nos opposants, nous répondons avec humour et intelligence

Le premier sondage gfs a montré que l’initiative pour une économie verte était largement soutenue par le peuple. Depuis, ses adversaires ne se gênent pas de sortir les grands moyens pour semer le trouble avec des affirmations totalement infondées. Cette tactique de la peur est contrée par le comité « Oui à l’économie verte » avec le lancement et l’organisation de la première journée nationale de la douche chaude (29 août 2016) et d’un site internet www.ca-marche.org. Les opposants à l’initiative pour une économie verte se ridiculisent quand ils affirment qu’il deviendra impossible de se doucher à l’eau chaude à cause de l’initiative. Pour montrer que  #ÇaMarche , le comité « Oui à l’économie verte » organise aujourd’hui  la première journée nationale des amateurs de douche chaude . La population…
Read More

Une décision historique est possible

Le Comité « Oui à l'initiative pour une économie verte » est satisfait des résultats du sondage SSR publiés aujourd’hui. L’initiative répond à une préoccupation majeure de la population. Le comité mettra tout en œuvre pour démasquer la campagne misant sur la peur et dénuée de tout fondement que les opposants à l’initiative mènent à coup de millions. Car une décision historique est possible. 61% des sondés sont en faveur de l’économie verte : si on avait voté le 6 août 2016 sur l'initiative pour une économie verte, celle-ci aurait été largement acceptée par la population, ainsi qu’en témoigne le premier sondage SSR-SRG sur les votations du 25 septembre 2016, effectué par l’institut gfs.bern. Le Comité « Oui à l'initiative pour une économie verte » se sent renforcé par ces résultats. L’initiative répond à une question qui préoccupe…
Read More

Durable pour 2050 : Votez pour l’avenir de Lucas

Le comité en faveur du Oui à l’initiative pour une économie verte a lancé hier sa plate-forme participative #PourToi. Sur le site internet  www.pour-toi.ch, vous pouvez soutenir la campagne en publiant une photo et un texte qui explique pourquoi l'économie suisse doit être durabe pour 2050. Un OUI à l’économie verte est un OUI pour les générations futures. Avec la plate-forme participative www.pour-toi.ch, toutes les personnes qui désirent soutenir la campagne peuvent le faire en créant leur propre visuel et en écrivant pourquoi l'économie suisse doit être durable pour 2050. Elles pourront ensuite utiliser leur carte postale pour informer et sensibiliser leur entourage de la pertinence de l’initiative pour une économie verte le 25 septembre 2015. La campagne met l’accent sur les photos de bébés et d’enfants pour illustrer que…
Read More

Une étude le montre : l’initiative vise un objectif mondialement soutenu

L’initiative pour une économie verte veut réduire la charge écologique de la Suisse afin de la rendre supportable : d’ici 2050, notre pays devra mener ses activités dans les limites naturelles de la planète. Une étude le montre : en mettant en œuvre l’accord parisien sur le climat, notre empreinte peut être réduite à 1.4, voire à 0.8 Planète. Par contre, l’étude de 2013, souvent invoquée, porte à confusion et n’a rien à voir avec l’initiative. L’empreinte écologique de la Suisse est actuellement d’environ 3 Planètes, les émissions de CO2 en représentant plus des deux tiers. C’est ce que confirme la dernière étude de treeze, bureau renommé et spécialisé dans les écobilans. Par conséquent, il faut en premier lieu réduire nos émissions de CO2 pour arriver à une empreinte de 1 Planète.…
Read More

Large alliance pour l’économie verte

En septembre, le peuple suisse se prononcera sur l’initiative pour une économie verte. Une large alliance de partis et d’associations a souligné aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, combien l’économie verte est favorable à l’environnement, à l’économie et aux consommateurs. Un sondage représentatif montre que l’analyse des problèmes et les solutions que lui propose l’initiative sont largement soutenues par la population. L’initiative pour une économie verte veut ramener l‘impact écologique de la Suisse à un niveau globalement supportable d’ici à 2050 et ancrer les principes de l’économie circulaire dans la Constitution. On peut réaliser cette vision en améliorant la revalorisation (recyclage) des matériaux et en prévenant les déchets à la source (ecodesign), ainsi que via l’application de standards environnementaux minimaux pour les produits importés qui s’y prêtent. « Avec l’initiative pour…
Read More

Un large comité « Oui à l’économie verte »

Le vote final relatif à l’économie verte au Parlement donne le coup d’envoi à la campagne de votation. Le comité « Oui à l’économie verte » a ainsi été fondé mercredi déjà. Le Parlement s’est prononcé aujourd’hui contre la modernisation de la loi sur la protection de l'environnement et contre une économie durable. Le peuple et les cantons auront la possibilité de corriger cette erreur en juin ou en septembre 2016, en acceptant l'initiative populaire « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte) ». Une évidence L’initiative veut réduire – d’ici 2050 – l’impact écologique de la Suisse à un niveau que la nature puisse supporter. En suivant 3 axes : protection climatique, efficience des ressources et importations « propres ». L’objectif poursuivi…
Read More